Gras

parce que la vie, faut qu’ça glisse

Nettoyage de printemps

J'arrive au café, mon pote et sa nana sont là, je le salue, je la salue vite fait, je m'assois, je commande une pinte de Lancelot pour y aller mollo. Elle m'énerve : quand on parle de quelque chose, faut toujours qu'elle rapporte ça à elle, surtout si ça n'a rien à voir avec la choucroute. Ils se font des papouilles, et merde, voilà que je tiens la chandelle. Et lui, de quoi il va me parler ? Du cours de la bourse du Bitcoin ? De ce qu'il a mangé au restau ce midi, parce qu'il peut manger au restau midi et soir ? De l'avenir qui est sombre, que ça serait bien d'investir dans la (...)

Ton turfu

Ma fille me demande : "c'est vrai qu'il y aura la guerre dans 30 ans ?" Elle a entendu ça à la télé. J'y réponds "ben ouais, sûrement, un milliard de réfugiés climatiques ça va foutre le bordel". Je me dis qu'on pourrait avoir deux attitudes face à cet afflux, soit se serrer les coudes avec eux, soit leur tirer dessus, mais quand tu vois en tête des européennes d'un côté des macronistes et de l'autre des rassemblés nationaux, tu te dis que personne n'a trop pensé à la première option, donc ouais, chérie, l'idéal serait d'apprendre à tirer au flingue dès ton plus jeune (...)

mercredi

Aujourd'hui, je suis dans mon duplex avec une sévère gueule de bois, car entre deux bottes de légumes bio du marché, je m'empiffre du saucisson et des litres d'alcool. Saloperie d'hypermarché Leclerc, il me fait acheter des conneries, il faut que je me méfie. Hier soir, les gars sont venus, on a vaguement plaqués quelques accords sur des boites à rythmes en buvant des bières, ils se sont gargarisés en écoutant des morceaux sur leurs téléphones, et puis on est allés boire des bières en ville. Là bas, on a retrouvé Paul et Laura, deux jeunes autres personnes, la vingtaine. Ils (...)